SIWA – CARNET DE VOYAGE D’ALAIN BUROSSE – IL ÉTAIT UNE FOIS LE MARIAGE ENTRE HOMMES EN ÉGYPTE – Alain Burosse – Francia [CELe – Centro Universitario – UAEMex – AMECAMECA – Lunes 23 de mayo – 2016 – 14:00 hrs]

Cartelera: color NARANJA – “Auditorio” – CELe – Centro Universitario – UAEMex – AMECAMECA – Lunes 23 de mayo – 2016 – 14:00 hrs. – 

El color naranja representa la felicidad de vivir, la salud y la alegría. Es el color del calor.

SIWA – CARNET DE VOYAGE D’ALAIN BUROSSE – IL ÉTAIT UNE FOIS LE MARIAGE ENTRE HOMMES EN ÉGYPTE – (XXXX) – Alain Burosse – Francia – 2012

(ADOLESCENTES – DESDE 16 AÑOS)
🕐 Duración: 43 minutos
Género: Documental | Cuaderno de viajes | Ficción
LENGUA: Francés | Inglés | Árabe y Siwi – VERSIONES: Francés | Inglés
DVD Video
DVD-R
COLOR
REGIONES: Todas las zonas
VERSIÓN: PAL
AUDIO: Dolby Digital
STEREO
FORMATO: 16/9
PRODUCCIÓN: L’Harmattan | Alain Burosse
DISTRIBUCIÓN: L’Harmattan Vidéo Éditions DVD et VOD

SINOPSIS (FRANÇAIS)

À neuf heures de bus ‘Alexandrie se trouve l’oasis de Siwa. On peut y consulter l’oracle d’Ammon comme le fit Alexandre le Grand, se promener en karo dans la ville neuve, boire un verre de lagbi avec le coiffeur, rêver à l’armée du roi Cambyse engloutie dans le sable… Siwa est aussi entrée dans la mythologie pour avoir abrité durant de nombreuses décennies des mariages entre hommes. Que reste-t-il de ces pratiques uniques dans le monde musulman ? Dans le cadre de la collection “Voyages voyages” d’Arte, Alain Burosse est parti en Égypte sur les traces des zaggalah, ces ouvriers agricole qui gardaient les jardins la nuit, dansant et chantant la beauté des garçons…

SINOPSIS (ENGLISH)

The oasis of Siwa is nine hours by bus from Alexandria. There you can consult the oracle of Amun, juste like Alexander the Great did, drive around the new town in a karo, drik a glass of lagbi with the hairdresser, dream about the army of the king of Cambyses, swallowed by sand… Siwa also has a place in mythology for having harbored for decades marriages between men. What remains nowadays of those practices, which are unique in the muslim world? As a part of the “Travels, travels” collection of Arte documentaries, Alain Burosse has gone to Egypt, looking for the zaggalah, those agricultural labourers who garded the gardens at night-time, dancing and singing about the beauty of boys…
[…]

Mœurs et coutumes de Siwa

Siwa a la particularité d’avoir créée une classe sociale différente de celle des autres oasis, celle des cueilleurs de dattes et d’olives, les zaggala ou “porteurs de bâtons”, ouvriers agricoles placés au service de riches propriétaires terriens. Ils devaient obligatoirement rester célibataires entre vingt et quarante ans pour mieux assurer la garde des jardins la nuit; de plus, la ville leur était interdite après le coucher du soleil. Se formera ainsi une caste masculine, homosexuelle, reconnue légalement par le reste de la société. On assistera à des mariages officiels entre hommes, dont le montant de la dot sera plus élevé qu’en cas de mariage hétérosexuel. Cette pratique disparut après la visite du roi Fouad dans l’oasis en 1928. Il semble qu’elle se soit poursuivie clandestinement jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale. | Référence

TRAILER

MÁS INFORMACIÓN

Perfil de Facebook del Autor | Canal de Vimeo del Autor

 

Deja un comentario